Restrictions de voyage au Canada et recommandations

Tout comme le reste du monde, le Canada compte de nombreux de cas de coronavirus sur son territoire et a pris des mesures pour assurer la sécurité des citoyens canadiens, des visiteurs étrangers et de toute personne au sein de ses frontières. Dans l’intérêt de la sécurité publique, le gouvernement fédéral a imposé des restrictions de voyage afin de freiner la propagation de la COVID-19.

Cet article passe en revue les restrictions dirigées aux personnes en provenance de destinations internationales. Il traite également des recommandations faites aux visiteurs pour voyager en toute sécurité au Canada dans le respect des mesures de prévention en place. Continuez votre lecture pour découvrir :

  • À qui s’appliquent les restrictions d’entrée au Canada
  • Si vous pouvez toujours visiter le pays avec une AVE Canada ou un visa
  • Quelles sont mesures de santé publique à suivre au Canada

Voyage au Canada et COVID-19

En raison de la pandémie de COVID-19, le Canada a décidé d’imposer temporairement des restrictions d’entrée supplémentaires.

Pour faire face à la propagation du coronavirus, le Canada a fermé ses frontières à presque tous les ressortissants étrangers. La nouvelle interdiction de voyage a été mise en œuvre le 18 mars.

Jusqu’à nouvel ordre, la plupart des ressortissants étrangers ne peuvent pas entrer au Canada même s’ils sont en possession d’une autorisation de voyage électronique valide.

Arriver au Canada lors de la pandémie

Les personnes éligibles pouvant se rendre au Canada et voyageant par voie aérienne doivent :

  • Se soumettre à un examen de santé effectué par la compagnie aérienne avant l’embarquement
  • Porter un masque couvrant la bouche et le nez

À l’arrivée au Canada par voie aérienne ou terrestre, chaque passager doit :

  • Fournir des renseignements de base en complétant un formulaire sur l’application mobile ArrivaCAN, sur le site web ou au format papier
  • Chaque voyageur sera contrôlé par un agent des douanes pour détecter la présence, ou non, de symptômes

Toute personne présentant des symptômes de COVID-19 ne sera pas autorisée à entrer au Canada.

Restrictions d’entrée permanentes au Canada

Le Canada impose habituellement certaines restrictions d’entrée aux frontières à destination des visiteurs étrangers.

Dans des circonstances normales, les demandeurs de l’exemption de visa AVE ou d’un visa, ou d’autres voyageurs étrangers entrant au Canada, pourraient ne pas être admis sur le territoire pour une série de raisons, dont :

  • Espionnage
  • Terrorisme
  • Crimes de guerre
  • Crime organisé
  • Incapacité de financer le séjour au Canada
  • Présenter un risque pour la santé publique
  • Fournir de fausses informations lors de la demande de visa

Qui peut voyager au Canada ?

Les ressortissants étrangers ne sont pas autorisés à entrer au Canada jusqu’à nouvel ordre.

Cette restriction s’applique à toute personne qui souhaitent entrer au Canada, à l’exception de :

  • Citoyens canadiens
  • Résidents permanents
  • Personnes jouissant d’un statut en vertu de la Loi sur les Indiens
  • Personnes protégées
  • Diplomates
  • Membres de la famille des citoyens et résidents canadiens
  • Personnes en provenance des États-Unis et voyageant à des fins autres que le tourisme
  • Passagers n’ayant pas besoin d’obtenir un visa de résident temporaire et leurs membres de la famille immédiate qui voyagent à des fins autres que le tourisme
  • Ressortissants français résidant à Saint-Pierre-et-Miquelon et ayant séjourné uniquement à Saint-Pierre-et-Miquelon, aux États-Unis ou au Canada au cours des 14 derniers jours, à moins qu’ils voyagent à des fins touristiques
  • Étudiants
  • Marins marchands

Toute personne ayant résidé dans un pays autre que les États-Unis au cours des 14 derniers jours sera interdite d’entrée au Canada. Les individus concernés par les exceptions ci-dessous devront s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée.

Les passagers doivent arriver aux aéroports suivants :

  • Calgary (YYC)
  • Montréal (YUL)
  • Toronto (YYZ)
  • Vancouver (YVR)

Cette mesure ne s’applique pas aux passagers à bord de vols directs en provenance de : Argentine, Belize, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Équateur, El Salvador, Guatemala, Guyana Guyane française, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Saint-Pierre-et-Miquelon, Suriname, Uruguay, États-Unis ou Venezuela.

Les passagers doivent se placer en quarantaine pendant 14 jours.

Obligation de quarantaine pour les citoyens français entrant au Canada

Tous les voyageurs en provenance d’une destination internationale doivent effectuer une quarantaine obligatoire de 14 jours à leur arrivée, y compris les citoyens français.

Si vous développez des symptômes ou que vous êtes testé positif à la COVID-19 durant votre quarantaine de 14 jours, vous devez vous isoler pour 14 jours supplémentaires à partir de la date où vous avez reçu les résultats de votre test ou de la date du début de vos symptômes.

Pensez donc à prévoir un lieu de quarantaine ou d’isolement avant votre arrivée dans le pays. Il peut notamment s’agir de votre propre domicile ou d’un lieu situé dans la région que prévoyez de visiter au Canada.

En tant que citoyen français, si vous n’êtes pas un résident permanent au Canada et que vous présentez des symptômes de COVID-19 à votre arrivée, vous ne serez pas autorisés à entrer au Canada.

Mesures anti-COVID aux aéroports canadiens

De nombreux aéroports nationaux et internationaux ont pris des mesures pour combattre le coronavirus. Elles incluent le dépistage sanitaire des passagers pour détecter des symptômes de COVID-19. Ces contrôles ont lieu aux aéroports suivants :

  • Aéroport international de Vancouver
  • Aéroport international d’Ottawa
  • Aéroport international Stanfield d’Halifax
  • Aéroport international Pearson de Toronto
  • Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal
  • Aéroport international d’Edmonton
  • Aéroport international James Armstrong Richardson de Winnipeg
  • Aéroport Billy Bishop de Toronto
  • Aéroport international de Calgary
  • Aéroport international Jean-Lesage de Québec

Mesures de santé publique pour les voyageurs entrant au Canada

Pour préserver la santé publique, il est recommandé aux voyageurs entrant au Canada de respecter une série de précautions pour freiner la propagation du coronavirus. Outre les mesures présentées ci-dessus pour les voyageurs étrangers, les individus dans le pays sont également appelés à :

  • Se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique
  • Éviter les contacts étroits avec les personnes souffrant de coronavirus
  • Tousser et éternuer dans le creux du coude
  • Contacter les autorités médicales provinciales s’ils présentent des symptômes de COVID-19

La situation liée à la pandémie de coronavirus peut évoluer à tout moment. Il est recommandé aux touristes de se renseigner sur les dernières actualités et de consulter leur agence de voyage ou leur compagnie aérienne avant leur départ pour s’assurer de pouvoir entrer dans le pays.

Les voyageurs éligibles à l’AVE Canada peuvent toujours faire une demande d’autorisation de voyage électronique. Cependant, le Canada n’a pas levé les restrictions de voyage pour la plupart des ressortissants étrangers. Par conséquent, même si vous êtes en possession d’une AVE valide, vous ne pouvez pas l’utiliser pour voyager au Canada à l’heure actuelle.

Faire une demande d’AVE pour le Canada est une procédure simple et rapide. Il ne suffit que de quelques minutes aux demandeurs pour remplir le formulaire en ligne. La majorité des demandes AVE sont traitées rapidement. Cependant, il est recommandé aux voyageurs de faire leur demande quelques jours avant leur voyage.

Après approbation, l’AVE Canada est valable pour 5 ans consécutifs, ou jusqu’à expiration du passeport. Elle permet d’entrer au Canada à de multiples reprises pour des séjours de courte durée.

Depuis le 18 mars et jusqu’à nouvel ordre, tous les voyages non essentiels au Canada sont suspendus. Pour entrer dans le pays, il faut donc démontrer que vous êtes concerné par les exceptions aux restrictions détaillées ci-dessus et que votre voyage est essentiel.

Si vous n’appartenez à aucune des catégories autorisées à se rendre au Canada (vous êtes un touriste, par exemple), vous devrez reporter votre voyage au Canada jusqu’à la levée des restrictions en place.

Depuis le 8 mai 2020, le gouvernement canadien autorise les titulaires du permis Vacances-Travail (PVT), du permis Stage coop international et les jeunes professionnels à se rendre au Canada, à condition de présenter une offre d’emploi active et un permis de travail valide ou une lettre d’introduction.

Actuellement, il n’est pas obligatoire de présenter un test PCR négatif pour être autorisé à entrer au Canada. Cependant, la compagnie aérienne contrôle l’état de santé des voyageurs avant l’embarquement et toute personne présentant des symptômes sera interdite de monter à bord de l’avion.

À l’arrivée sur le territoire par voie aérienne, terrestre ou maritime, les autorités ont mis en place des mesures de détection des symptômes tels que la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires. Toute personne présentant des symptômes de COVID-19 ne sera pas autorisée à entrer au Canada.

Enfin, toute personne entrant au Canada devra effectuer une quarantaine de 14 jours à compter de la date de son arrivée. Les voyageurs n’ayant pas prévu de lieu d’isolement seront placés dans un hôtel choisi par les autorités canadiennes.